Sagesse

Quelques belles phrases inspirantes (77), régulièrement mises à jour.

Site sagessereel

Quittez tout et vous trouverez tout.
(Imitation de Jésus Christ III - 32)

Si les enseignements sont profonds, inutile d'en recevoir beaucoup ; mais mettez-les en pratique.
(Shabkar 19ès)

L'intelligence de l'âme se renforce justement quand les plaisirs du corps faiblissent.
(Antoine + 356)

L'ultime réalité est l'absence de toute idée et de toute destruction.
(Karikas IV 61 de Gaudapada)

Le gain, l'honneur et le repos combattent l'homme jusqu'à sa mort ; il ne faut pas y consentir.
(Abba Isaïe)

"Plus le corps prospère, plus l'âme s'affaiblit, et plus le corps s'affaiblit, plus l'âme prospère."
(Abba Daniel)

Le monde est l'expansion des pensées.
(Swami Satyananda)

Si d'abord tu n'as pas agi droitement avec les hommes, tu ne pourras pas non plus agir droitement en soliatire.
(Abba Longin)

Si tu ne peux rester assis, ne serait-ce que le temps de boire une tasse de thé, ne prétends pas à la concentration.
(Shabkar 19ès)

Si tu veux être sauvé, chaque fois que tu vas chez quelqu'un ne commence pas à parler avant qu'il ne t'interroge.
(Père du désert anonyme)

Quiconque parmi vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède, ne peut-être mon disciple.
(Luc 14, 33)

Ne laisser jamais votre tâche qu'elle ne soit jamais terminée.
(Ma Ananda Moyi)

Les grands hommes de lettres, hommes influents ou tous ceux qui vivent au milieu du monde, absorbés par leurs ambitions ou leurs épiscopats, ne connaissent pas le Christ.
(Saint Jean de la Croix)

L'humilité est seulement vérité.
(Sainte Faustine Kowalska)

Celui qui veut toujours du nouveau est tout à fait inapte au Yoga. Il faut s'en tenir à un lieu, un Maître, une méthode, un système de Yoga.
(Ma Ananda Moyi)

Si tu rougis devant les hommes, comment ne devons-nous pas rougir devant Dieu ?
Abba Ephrem

Aucun d'entre nous ne doit même se laisser envahir par le désir de posséder. Quel profit en effet à posséder ce que nous n'emporterons pas avec nous ?
(Antoine + 356)

Dieu ne peut être connu que dans la mesure où nous le vivons.
(Père Maurice Zundel)

Une goutte d'eau est chose infinie ! Pourtant, mêlée à l'océan, quand deviendra-t-elle sèche ?
(Sakya Pandita 12ès)

Nous verrons Dieu comme il est parceque nous serons ce qu'il est.
(Jean 1-3.2)

Et ce n'est pas dans un lieu que l'on voit Dieu, mais dans un coeur pur. Ce ne sont pas les yeux du corps qui cherchent Dieu...
(Saint Augustin d'Hippone)

Plus nous nous approchons de Dieu, plus nous nous approchons les uns des autres.
Le désir de libération c'est la renonciation.
(Sa Sainteté Le Dalaï Lama)

A la question "Qu'est-ce que le monde ?" Abba Isaïe dit " Le monde, c'est l'embarras des affaires ;
le monde ; c'est faire ce qui est contre nature et réaliser ses propres vouloirs selon la chair ;
le monde c'est penser que l'on demeure dans ce siècle ;
le monde c'est se soucier du corps qu détriment de l'âme et se glorifier en ce que tu abandonnes.

N'aimez pas le monde et ce qui est dans le monde
(saint Jean 2,15)

Le commencement des maux, c'est la distraction.
(Abba Poemen)

Il est possible, au milieu de la multiplicité, de vivre seul en esprit.
(Amma Synclétique)

Il est donc beau le silence opportun, puisqu'il n'est rien d'autre que la mère des pensées les plus sages.
(Abba Diadogue de Photicé)

Supprime la fréquentation de la multiplicité, de peur que ton esprit ne se disperse et ne trouble le mode de ton recueillement.
(Abba Diadogue de Photicé)

Abba Arsène pria Dieu en disant : "Seigneur, conduits-moi sur la voie du Salut". Et il lui vint une voix disant : "Arsène, fuis les hommes et tu seras sauvés".

Si nous attribuons une trop grande importance à nos "idées de Dieu", nous finirons par nous construire, avec elles, un dieu à notre propre image.
(Thomas Merton)

L'amour donné est la seule chose qui demeure, alors avant la fin de ta vie, cherche à aimer beaucoup.
(Soeur Beata Nemesia)

J'ai cherché mon âme, je ne l'ai pas trouvée.
J'ai cherché Dieu, il m'a échappé.
J'ai cherché mon frère, je les ai trouvés tous les trois !
(Martin Luther King)

L'homme parfait ne voit rien que Dieu.
(Vivekananda)

Dieu est amour et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu et Dieu demeure el lui.
(Jn 4,16)

Nous connaissons Dieu comme inconnu.
(Saint Thomas)

Lorsque je fais silence, je sais que je remporte la victoire.
(Sainte Faustine Kowalska)

Si vous ne pouvez adorer votre frère qui est Dieu manifesté, comment pouvez-vous adorer un Dieu qui n'est pas manifesté ?
(Vivékananda)

L'unique problème consiste "à délivrer" l'esprit de la matière et des paroles, qui ne sont qu'obstacles à l'union.
'Thomas Merton)

Toute adhésion à une religion ou à une association religieuse ne peut être que provisoire, comme l'entrée dans un bus pour arriver à destination.
(Frère John Martin Sahajananda)

Chacun est grand à sa propre place.
(Vivekananda)

Celui qui veut s'approcher de Dieu doit croire qu'Il existe et qu'Il rémunère ceux qui Le cherchent.
(Saint Paul)

J'ai compris qu'il faut faire très attention aux inspirations intérieures et les suivre fidèlement, et la fidélité à une grâce en amène d'autres.
(Sainte Faustine Kowalska)

Vous ne pouvez aider personne, vous pouvez seulement servir.
(Vivekananda)

Aimer Dieu est meilleur que le connaître et au contraire, il vaut mieux connaître les choses corporelles que les aimer.
(Saint Thomas)

Mourir n'est peut-être pas aussi difficile que vivre.
(Van Gogh peu avant sa mort)

Contempler Dieu sans l'amour serait ne pas Le contempler du tout.
(Saint Bernard)

Refusant de me soucier du lendemain, je me sens libre comme l'air.
(Ghandi)

Le désir excessif des mortifications extérieures est une sorte de sensualité à l'envers.
(Thomas Merton)

N'écoute jamais aucune tentation...
Tais-toi quand on te réprimande...
(Sainte Faustine Kowalska)

Tout est transparent et impermanent.
(Kalou Rinpotché)

Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole et mon Père l'aimera et nous viendrons à lui et nous ferons en lui notre demeure.
(Jésus)

La réincarnation est une reconnexion avec sa propre conscience.
(Kalou Rinpotché)

Tu apprendras plus dans les forêts que dans les livres.
(Saint Bernard de Clairvaux)

Aimer c'est tout donner et se donner soi-même.
(Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Que m'importe de vivre entourée de coeurs mal disposés lorsque j'ai en mon âme la plénitude du bonheur ?
(Sainte Faustine Kowalska)

Nous n'avons qu'à dire oui et à se laisser conduire.
(Curé d'Ars)

L'humilité c'est la vérité.
(Sainte Thérèse de l'Efant Jésus)

Ce qui nous manque, ce n'est pas de parler ou d'écrire, mais de nous taire et d'agir.
(Saint Jean de la Croix)

Il n'y a qu'une chose à faire : là où il n'y a pas d'amour, mettez de l'amour et vous obtiendrez l'amour.
(Sainte Thérèse d'Avila)

Dieu conduit ceux qu'il aime par la voie des épreuves.
(Sainte Thérèse d'Avila)

Vieillir : soit on ne s'en rend pas compte, soit on le refuse.
(Jacques Brel)

Grâce à l'habitude de la méditation, les vérités de Dieu se présentent à notre esprit sans peine et sans travail.
(Thomas Merton)

Croyez-moi, écrire des livres de piété, composer les plus sublimes poésies, tout cela ne vaut pas le plus petit acte de renoncement.
(Sainte Thérèse : Histoire d'une âme)

L'abandon est le fruit délicieux de l'amour.
(Saint Augustin)

L'humilité consiste à se reconnaître soi-même.
(Van)

Rien n'est difficile pour celui qui est humble.
(Sainte Faustine Kowalska)

Si pour devenir riche, il fallait débuter valet de cocher, je le ferais. Mais comme je ne tiens pas à devenir riche, je fais ce qui me plaît.
(Confucius)

L'erreur la plus commune à trop de contemplatifs est peut-être de se préoccuper trop d'eux-mêmes.
(Thomas Merton)

L'homme qui est bon, n'est pas triste.
(Confucius)

Celui qui veut trouver une chose cachée doit entrer très secrètement dans le lieu où elle se trouve, et l'ayant trouvée, se cacher comme elle.
(Saint Jean de la Croix)

Le sage est libre et content, l'homme médiocre affairé et malheureux.
(Confucius)

L'amour de Dieu, c'est la connaissance que nous avons de Lui.
(Guillaume de saint Thierry)

Le peuple doit considérer le prince comme son coeur, le prince doit considérer le peuple comme son corps.
(Confucius)

Chaque jour, en nous levant, pensons que nous ne parviendrons pas au soir, puis au moment d'aller nous coucher, pensons que nous ne nous réveillerons pas.
(Antoine + 356)

Le feu de l'amour est une source de lumière, car en brûlant d'amour nous arrivons à connaître la vérité.
(Saint Thomas)

La joie ne se trouve pas dans les objets qui nous entourent, elle réside au plus intime de l'âme.
(Sainte Thérèse : Histoire d'une âme)

Maintenant je me résigne à me voir toujours imparfaite, et même j'y trouve ma joie.
(Sainte Thérèse : Histoire d'une âme)

Ce n'est pas assez d'aimer, il faut le prouver.
(Sainte Thérèse : Histoire d'une âme)

Ajouter un commentaire