0 futur yoga logo

Le futur du Yoga

Le Yoga est un cheminement rempli d'exercices pratiques sur le corps, le mental, le psychisme qui doit nous transformer intérieurement afin d'être en paix et de comprendre la mort comme un passage vers une libération bienheureuse. Mais aujourd'hui...

Aujourd'hui, la pratique du Yoga :

1 yoga groupe

Aujourd'hui le Yoga est essentiellement enseigné de façon hebdomadaire, en cours collectifs, pour des personnes en recherche d'un bien-être immédiat, physique et mental. La séance suffit donc pour trouver ce bien-être après une journée harassante. Ce qu'il manque en fait, c'est un travail réel sur soi de façon continuelle pour que la personne change réellement sa façon d'être, ses comportements intérieurs traumatiques, afin de ne plus avoir besoin de ces séances hebdomadaires pour trouver la paix intérieure.

Ce que préconisent Swami Satyananda et son successeur Swami Niranjanananda sur l'enseignement du Yoga est qu'il doit rendre les personnes indépendantes, autonomes, afin qu'elles puissent gérer leurs difficultés elles-mêmes avec les exercices qu'elles se sont appropriés. Ce n'est malheureusement pas souvent le cas. La plupart des "élèves" des cours de Yoga collectifs accumulent les années de cours sans pouvoir choisir et effectuer les exercices eux-mêmes chez eux quand ils en auraient besoin. Leurs façons d'être ne changent pas, il n'y a guère d'évolution intérieure. Les cours collectifs apportent un mieux mais les changements profonds ne sont pas effectués.

La pratique limitée du Yoga :

2 bien etre

 

 

Swami Niranjanananda indique que nous sommes passés à une autre période de propagation du Yoga dans le monde.

 

Durant ces 50 dernières années, la pratique du Yoga était généralement limitée aux asanas, pranayamas, à la relaxation et à un peu de concentration. Ces 4 aspects ne décrivent pas complètement la tradition du Yoga. Ils reflètent seulement une compréhension partielle du Yoga.

 

D'autre part, la plupart de ceux qui pratiquent le Yoga le font uniquement pour leur propre bien et bénéfice. S'ils sont stressés, ils pratiquent un peu de Yoga pour se relaxer. Si le corps a un problème, ils pratiquent un peu de Yoga. Mais ils ne pratiquent jamais dans le but donné par les principes du Yoga. Ils en ont une expérience limitée.

Le deuxième chapitre du Yoga :

3 sadhana

 

La vraie pratique du Yoga est de pratiquer une sadhana (pratique quotidienne) qui indique le chemin et l'effort pour suivre les aspirations définies par le Yoga.

 

Nous avons donc à passer à un autre niveau de pratiques, d'expériences ; celui de la sadhana ; et à une nouvelle forme d'enseignement du Yoga. C'est la seconde période de propagation du Yoga qui voit le jour en ce moment.

 

On passe donc de la "pratique" à la "sadhana". Ainsi, dans ce chemin de la sadhana, le but n'est pas fixé par soi-même, mais est défini par le Yoga ! La personne peut donc changer sans le savoir et sans vouloir changer. Nous pouvons passer du connu à l'inconnu, car qui sait, dans ses propres conditions traumatiques reconnaître comment il doit être vraiment ?

La culture du Yoga :

4 culture yoga

La pratique actuelle est donc comme une introduction au Yoga. Encore faut-il que les personnes ne restent pas des années à ce niveau de pratique si elles veulent évoluer et atteindre les fruits élevés de ce chemin.

Car le Yoga ne se limite pas aux exercices du Hatha Yoga avec les postures, les respirations et les relaxations ; ni aux exercices du Raja Yoga avec le retrait des sens, la concentration et la méditation ; ni aux exercices du Kundalini Yoga, du Mantra Yoga et du Kriya Yoga.

Les autres branches du Yoga doivent aussi être mises en pratique comme le Karma Yoga ou Yoga dans l'action, le Bhakti Yoga ou l'union avec la Vérité et le Jnana Yoga ou la connaissance de soi.

L'heure est aujourd'hui à un changement radical de pratiques, une intégration du Yoga dans la vie de tous les jours. C'est ce que Swami Niranjan appelle la période de la "culture du Yoga".

Nouvel enseignement du Yoga :

5 nouvel enseignement

Beaucoup de Professeurs de Yoga ont été formés jusqu'à aujourd'hui.

Les premiers enseignants de Yoga ne se donnaient pas le titre de "Professeur", mais avaient des dizaines d'années de pratiques et de nombreux séjours en Inde près des Maîtres authentiques pour diffuser le véritable esprit de cette culture du Yoga.

Puis des Fédérations ont vu le jour et ont définis des programmes "scolaires" assez sérieux pouvant aller jusqu'à 4 années pour la FIDHY avec des périodes en Ashram, bien qu'assez courtes.

Aujourd'hui, les formations ont bien diminué en durée pour atteindre quelques mois, voir 1 mois, avec aussi des formations "à distance". On est bien loin d'une transmission authentique, d'une transmission de la tradition.

Swami Niranjan pense qu'il y a assez de Professeurs aujourd'hui et qu'il faut maintenant mettre l'effort dans "la culture du Yoga" afin que les personnes l'intègrent à leurs façons d'être.

En conclusion :

6 yoga conclusion

Le Yoga n'est pas un chemin à installer sur un tapis bien épais avec un joli banc verni et un châle en soi décoré de mantras.

Et si vos cours collectifs de Yoga sont arrêtés par la pandémie de la Covid, continuez-vous la pratique chez vous pour régler tous vos problèmes actuels et garder la paix intérieure ? Il est temps de se poser la question de notre façon de "faire du Yoga".

Une seule posture suffit !
Encore faut-il savoir et vouloir la mener à son terme dans les différentes couches de notre être, au travers de nos différents Koshas ou enveloppes.

Que le Yoga devienne un véritable cheminement intérieur et non pas une série d'exercices de bien-être pour pouvoir jouir encore plus des plaisirs de ce monde extérieur et ne plus penser à la mort en la retardant par peur.

 

yoga