Blog 15 sept

Comment se passe une séance de Sophrologie ?

Le sophrologue titre RNCP est là pour accompagner le patient. Il a 3 grands rôles :

  1. Accompagner ...

Rôles du sophrologue RNCP

  1. Accompagner pour définir avec précision un objectif réaliste,
  2. Accompagner pour traiter les freins à cet objectif,
  3. Accompagner pour révéler les ressources nécessaires pour atteindre cet objectif.

Pour plus de détails sur le rôle du Sophrologue, cliquez ICI.

Les entretiens, l'objectif et le protocole

Les entretiens sont à la base de tout l'accompagnement sophrologique.

Le sophrologue ne donne aucun conseil mais est là pour faire émerger tout le vécu, toute l'histoire du patient, tant physique qu'émotionnelle. la 1ère séance permet de recenser tous les obstacles, les freins de la personne ainsi que recenser toutes ses ressources, ses qualités, même du passé.

L'entretien de la 1ère séance dure au moins 1h. Il est important qu'une alliance se crée entre les 2 personnes, en toute bienveillance et sans aucun jugement. Le secret professionnel garanti cette liberté de paroles.

La thérapie brève qu'est la Sophrologie, nécessite donc cette alliance parfaite afin que le patient puisse définir un objectif spécifique, réaliste, mesurable et acceptable.

L'entretien de cette 1ère séance sera suivi ensuite d'entretiens en début et en fin de chaque séance, beaucoup plus courts, permettant de faire un point sur la semaine écoulée et sur les ressentis des exercices effectués dans la séance elle-même. Si l'objectif reste fixe, le protocole peut donc évoluer au cours de l'accompagnement.

Chacun possède toutes les ressources nécessaires pour réaliser son objectif. Le sophrologue mettra donc au point un protocole sur 8 à 12 séances hebdomadaires en général, ayant pour but l'objectif du patient, avec un thème pour chaque séance et des intentions spécifiques pour chaque exercice.

Il y aura 3 parties dans le protocole :

  1. une 1ère partie qui traitera des freins, des obstacles, des tensions physiques et mentales à abaisser,
  2. puis une 2nde partie qui permettra d'accroître les ressources, le lâcher prise, établir un état minimum, instaurer un état requis, un nouveau comportement ;
  3. puis enfin la 3ème partie qui permettra d'expérimenter l'objectif atteint.

Les exercices dynamiques et statiques

Chaque séance comprend donc 2 entretiens, un au début de la séance et un en fin de la séance. Entre ces 2 entretiens sont pratiqués des exercices avec le corps associés à la respiration, à des visualisations et des intentions.

Nous distinguons 2 types d'exercices :

  1. Les relaxations dynamiques en bougeant le corps soit assis, soit debout, qui ressemblent extérieurement à des postures de Yoga très simples. Il y aura en moyenne 3 exercices dynamiques réalisés dans la séance.
  2. Les relaxations statiques, donc sans bouger, assis sur une chaise ou un fauteuil ou allongé à même le sol qui ressemblent extérieurement à une détente.

Ces exercices sont appelés des relaxations car ils seront effectués dans un état de détente approfondie associée à une intériorisation du patient.

Ce dernier pourra enregistrer avec son portable tous les exercices effectués dans la séance afin de pouvoir refaire facilement le ou les exercices qu'il aura pris l'engagement de pratiquer chez lui.

 

Il est conseillé que la personne effectue au moins un exercice chaque jour. Cela ne prendra que 5 à 10 minutes et permettra d'avoir une réussite assurée de l'objectif. Sans cela, il n'y aura pas assez d'implication de la personne dans sa transformation. Le sophrologue accompagne mais ne peut pas se substituer au patient. La personne va progressivement prendre goût à s'observer, à ressentir ce qui se passe en elle, à intégrer les intentions des exercices et à faire émerger ses qualités. Une vraie transformation s'effectue si la personne se prend en mains.

Les relaxations dynamiques

Avant tous les exercices, le patient sera détendu et intériorisé. Il sera mis dans un contexte particulier, lié au but recherché.

Les relaxations dynamiques utiliseront le corps, qui effectuera des petits mouvements, associés à la respiration. Seront choisies des variantes avec des positions de la tête, des yeux, des apnées pleines ou vides, des expirations douces ou fortes, des mouvements assis, debout ou en marchant.

Ces mouvements seront aussi associés à des intentions spécifiques qui dépendront du thème de la séance.

La personne va prendre progressivement conscience de nouveaux comportements et de nouvelles capacités.

Les 3 ou 4 relaxations dynamiques de la séance auront un enchaînement logique et vont amener la personne vers un état de plus en plus détendu en profondeur pour la relaxation statique qui va suivre.

Les relaxations statiques ou sophronisations

Après les relaxations dynamiques, sera proposée une relaxation statique, assis sur une chaise ou un fauteuil ou allongé. Le sophrologue amènera la personne dans un état suffisamment détendu pour que son raisonnement et son mental n'interviennent pas. C'est un état entre la veille et le sommeil. C'est une technique facile pour la patient qui permet d'avoir les bienfaits de la méditation.

Le sophrologue pourra donc faire vivre à la personne des capacités nécessaires pour atteindre son objectif, sans les freins et tensions habituels. Sans cet état détendu spécifique (état hypnagogique ou ondes alpha des Yoga Nidra), la personne y mélangera son mental qui lui dira "je ne peux pas", "ce n'est pas possible", etc...tous ses ordres habituels.

Ce sera un véritable vécu car avec de véritables ressentis. La mise en place de cette détente est donc très importante ainsi que l'alliance avec le sophrologue.

Chaque séance comprendra sa propre sophronisation écrite spécifiquement et qui durera environ 20 minutes.

En conclusion :

Le sophrologue doit pouvoir créer l'alliance avec son patient pour que celui-ci ait confiance, soit sincère et impliqué dans tout l'accompagnement.

Le patient doit s'engager pour l'ensemble du parcours qui dure de 2 à 3 mois à raison d'une séance par semaine et pour effectuer au moins un exercice chaque jour.

Le sophrologue RNCP ainsi emmènera tranquillement le patient vers son objectif fixe avec un protocole de séances établi spécifiquement et qui pourra évoluer.

La 1ère séance dure environ 1h30 avec un entretien d'1h suivi d'une relaxation dynamique simple et d'une relaxation statique courte pour donner le goût de la pratique !

Les séances suivantes durent environ 1h avec un entretien de 10 minutes, 3 relaxations dynamiques pendant 20 minutes, une relaxation statique de 20 minutes et un dernier entretien de 10 minutes.

Il y aura entre 8 et 12 séances.

 

La personne aura donc à la fin de son parcours environ 30 relaxations dynamiques et 10 relaxations statiques enregistrées dont elle pourra s'inspirer plus tard. L'accompagnement sophrologique ne restera donc pas 2 à 3 mois de thérapie mais pourra devenir pour la personne si elle le souhaite un chemin de vie, un chemin de transformation.

sophrologie

Ajouter un commentaire