Acouphenes

Acouphènes : traitement efficace par la Sophrologie

  • Par
  • Le 15/06/2020
  • 0 commentaire

Une étude démarrée en 2016 vient de se terminer et est publiée dans la revue scientifique européenne "The European Annals of Otorhinolaryngology : First Assessment for the Treatment of Subjective Tinnitus" et dans les Annales Françaises d'Oto-Rhino-Laryngologie : Première Evaluation de la Prise en Charge Sophrologique des Acouphènes Subjectifs"...

Patricia Grévin, Sophrologue experte des acouphènes ("Tinnitus" en anglais)

vient de terminer une étude sur 140 patients de 18 à 83 ans menée par 17 Sophrologues du Pôle "Sophrologie et Acouphènes" depuis 2016.

C'est Patricia Grévin qui a développé cette spécialisation en Sophrologie depuis 2010 date de la parution de son premier livre "Acouphènes, les soulager avec la Sophrologie". Elle travaille en étroite relation avec des médecins ORL reconnus dans la profession.

Un protocole d'accompagnement sur 6 à 8 séances a été établi s'échelonnant sur une période de 2 à 4 mois.

Les résultats de cette étude montrent que cette prise en charge avec le protocole de Sophrologie utlisé peut apporter une réponse très ciblée et spécifique aux différentes de l'acouphène subjectif pour les patients ui en souffrent.

Ce protocole qui est décrit dans l'étude a été spécialement développé pour la prise en charge des acouphènes.

Succès pour la Sophrologie : une thérapie brève et efficace.

Il comporte plusieurs étapes permettant la mise en place progressive du processus dit "d'habituation", c'est-à-dire

  • à la mise à distance de l'acouphène,
  • à une gestion autonome du symptôme,
  • et à une amélioration des signes cliniques associés tels que l'anxiété, le sommeil, la concentration...

En  6 à 8 séances d' 1 heure, on note une diminution significative du handicap et une amélioration de la qualité de vie chez les sujets souffrant d'acouphènes subjectifs.

Il y a donc :

  • une atténuation du caractère intrusif des acouphènes,
  • une diminution significative de la gêne et des difficultés ressenties ,
  • et une gestion autonome des symptômes par le patient.

Avec des outils simples que le patient s'approprie et peut continuer à les utiliser...

Il y a donc :

  • une mise à distance de l'acouphène,
  • une gestion autonome des crises,
  • une meilleure concentration,
  • une qualité de sommeil retrouvée,
  • avec une vie sociale et professionnelle normales.

 

Je remercie le Syndicat des Sophrologues Indépendant : SSI, pour la diffusion de cette information que je viens de résumer pour le bien-être des personnes qui pourraient être intéressées.

sophrologie

Ajouter un commentaire